Tourisme au Tibet

La République populaire de Chine mise sur le tourisme pour développer la Région autonome du Tibet.

Le Tibet, pays de grandes montagnes enneigées et aux riches traditions culturelles, fait l’admiration des touristes, d’autant plus que le décollage économique rend la société prospère et stable. L’agence touristique du Tibet a établi un réseau de services dont Lhasa est le centre, et qui couvre les régions de Xigaze, Shannan, Nyingchi, Ngari et Nagqu. Elle est en mesure de recevoir des flots de voyageurs, chinois et étrangers, venus en visite, en pèlerinage, faire des recherches ou de l’alpinisme. Les hôtels, restaurants et lieux de divertissements, aménagés dans toutes les agglomérations, ainsi que le personnel de service, spécialement formé, sont satisfaisants.

Le réseau de routes facilite le voyage au Tibet, et l’aéroport de Konggar à Lhasa, construit sur un terrain à une altitude de 3 700 m, offre des vols réguliers et spéciaux vers d’autres villes du pays et vers le Népal.
Le Tibet possède beaucoup de fêtes tradtionnelles comme le Nouvel An du calendrier tibétain, la Fête de la baignade, la Fête des lanternes, etc., qui témoignent de la longue histoire de la civilisation tibétaine et des habitudes des populations vivant dans un milieu naturel original. Les Tibétains qui excellent au chant et à la danse donnent, à l’occasin des fêtes, de multiples spectacles.

Après s’être ouverte aux touristes étrangers en 1979, le chiffre de touristes augmente chaque année.
Les touristes souhaitant visiter le Tibet doivent voyager dans un groupe organisé par une agence de voyage, avec un visa touristique.