Montagnes Sacrées du Tibet

L’Everest, en tibétain Chomolungma, en népalais Sagarmatha, dont l’altitude est établie à 8 848 mètres, est identifié comme le plus haut sommet du monde. Cette caractéristique lui vaut d’être baptisé de son nom actuel par les Occidentaux en 1865 et, dès les années 1920, de lui attirer l’intérêt des alpinistes qui se lancent à l’assaut de ses pentes.

Les autres plus hautes montagnes de l’Himalaya sont notamment le Lhotse (8 516 mètres – 4e), le Makalu (8 463 mètres – 5e), le Cho Oyu (8 201 mètres – 6e), le Shishapangma (8 013 mètres – 14e), le Gyachung Kang (7 952 mètres – 16e), le Gauri Sankar (7 134 mètres), le Gurla Mandhata (7 694 mètres – 34e), le Changtse (7 580 mètres – 45e), le Chomolhari (7 314 mètres – 80e), le Khumbutse (6 640 m), le Melungtse, le Namcha Barwa et le Yangra.

Sur le plateau tibétain se trouvent quelques chaînes montagneuses : le Gangdise Chan dominé par le mont Kailash (6 714 mètres), les monts Nyainqêntanglha (mont Nyainqêntanglha, 7 162 mètres) et les monts Tanggula (Geladaindong, 6 621 mètres)

À l’est du plateau se trouvent les monts Hengduan avec le Kawagebo (6 740 m).

Le nord du plateau est bordé par la cordillère du Kunlun.

Les cols de montagnes sont le Cherko la, et le Col Nord (7 020 mètres).

Les montagnes moins élevées sont le mont Gephel.

Découvrez 5 Montagnes Populaires au Tibet

  • Mont Everest
  • Mont Kailash
  • Namcha Barwa
  • Monts Tanggula
  • Montagnes Gundis