Aperçu d’Histoire du Tibet

La Chine est un pays multiethnique unifié, au cours du développement historique, tous les groupes ethniques par le biais d’échanges politiques, économiques et culturels, ont formé un développement interdépendant, mutuellement renforcé, inséparable et commun de l’unité de la nation chinoise. Le Tibet a été une partie intégrante de la Chine depuis les temps anciens, les gens de tous les groupes ethniques au Tibet font partie de la famille de la nation chinoise, la culture nationale tibétaine est une partie importante de la culture chinoise, qui est le soutien émotionnel de tous les groupes ethniques au Tibet, la maison spirituelle et la maison spirituelle.
Au VIIe s’établit au Tibet un royaume centralisé par Songtsen Gampo, sur le modèle chinois, qui domine toute l’Asie centrale.

Au IXe siècle, le pouvoir s’émiette ; les différentes sectes bouddhistes et l’aristocratie se le disputent. Le Tibet est alors conquis par les Mongols en 1250. Ensuite, il sera annexé par la Chine au XIIe siècle, sous la dynastie Yuan, remplaçant le contrôle mongol sur son empire.

Au XVIIIe siècle, la Chine, sous la dynastie Qing des Mandchous, ferma le Tibet aux influences étrangères. Cependant en 1904, la Grande Bretagne obtient des privilèges commerciaux.

Le Tibet revendiqua ensuite son statut d’état indépendant qui lui sera accordé pour la première fois de son histoire par la communauté internationale en 1913.

En 1950, La reconquête du Tibet par la Chine. Entre 1956 et 1959, des révoltes ont débuté un peu partout sur le territoire tibétain.

Des émeutes anti-chinoises éclatèrent en 1987, 1988 et 1989 alors que Hu Jintao était le responsable politique au Tibet. Le Dalaï-lama se vit attribué le Prix Nobel de la Paix en 1990. En déclarant le Tibet Région Autonome en 1965, la Chine a modifié le territoire historique du Tibet ; ainsi depuis cette date, la province d’U-tsang et quelques régions du Kham constitue le Tibet. L’ancienne province de l’Amdo est devenue la province chinoise de Qinghai, le Kham a été divisé et incorporé aux provinces de Gansu, Yunnan et Sichuan.